Mot du président



Depuis le bulletin de février dernier, la Société a été affligée par le décès de membres bénévoles qui étaient avec nous depuis fort longtemps.


Paul Granger, membre 564, est décédé le 17 mars 2017. Il devint membre le 1er mars 1995. Dès la même année, il joignit l’équipe de saisie du projet d’informatisation du fichier Houle-Campagna. En mars 1998, il fut correcteur du bulletin et intégra l’équipe de la finance s’occupant de faire les dépôts. Il poursuivit ce dernier travail jusqu’en décembre 2015.


Raphaël Lavoie, membre 811, est décédé le 14 avril 2017 dans sa vingtième année de bénévolat. Il était membre de la Société depuis le 12 novembre 1996.  Il fit partie de l’équipe d’informatisation du fichier Houle-Campagna, dès janvier 1997. Le 30 octobre 1998, lorsque le projet fut complété, il faisait toujours partie de l’équipe. Il fut membre du conseil d’administration à deux reprises. Lors de l’assemblée générale annuelle du 5 décembre 1999, il accepta de faire partie du conseil d’administration et il s’occupa aussi des communications. Il réitéra ce mandat en 2005.  À l’hiver 2000, il donna le cours R101 Recherche généalogique sur internet. Étant ingénieur de formation et ayant acquis de solides connaissances en informatique, déjà en 2000 nous pouvions constamment remarquer les résultats de son travail dans nos locaux. Il fut le concepteur du premier réseau informatique, reliant quelques ordinateurs entre eux et à l'imprimante, avec un imposant système de câblage. À cette époque, le réseau était peu fiable, mais il réussissait toujours à le faire fonctionner et à intégrer les ajouts demandés.


Il fut le gestionnaire du site Web de la Société depuis sa conception. Il fit aussi partie de l’équipe de saisie en support au Groupe BMS et BMS 2000. Même s’il résidait à l’extérieur de la région depuis quelques années, il exécuta ses deux dernières tâches jusqu’à son décès. Nico Lefrançois le remplace comme gestionnaire du site Web.
Un autre membre qui est dernièrement décédé fut Paul-André Plante, membre 357. Il joignit la Société le 1er janvier 1994. En généalogie, son principal projet fut l’immense travail de recherche généalogique pour créer un premier dictionnaire des patronymes Plante et Laplante. Au fil des ans, il publia deux nouvelles éditions de deux tomes.


On se souviendra d'eux comme des personnes énergiques et généreuses. À leur manière, ils nous laissent un imposant héritage dont on se souviendra longtemps !


Lors de l’assemblée générale annuelle, le 25 mai dernier, la trésorière Ginette Tousignant a déposé le bilan financier pour la dernière année fiscale se terminant le 31 mars 2017. Les résultats sont plus que satisfaisants. Je suis personnellement satisfait de la santé financière de la Société et surtout fier de la qualité des données de recherches dont nous disposons et des outils de recherches disponibles à nos membres.

Toutefois, avec la venue de données généalogiques maintenant et à venir sur internet, depuis quelques années nous subissons annuellement une légère diminution du nombre de membre. Nous devrons être vigilants pour garder l’achalandage de nos membres qui pour le moment est assez constant. Cependant à la fin de l’année fiscale le 31 mars 2017, nous avons terminé avec une augmentation du nombre total de 20 membres.


Je suis en poste depuis mai 2012 et à l’AGA dernier, je n’ai pas renouvelé mon mandat de président. En fait, j’ai été impliqué à titre de vice-président et président depuis 16 ans. Considérant la compétence des membres du conseil d’administration, je considère salutaire qu’une nouvelle direction se manifeste. Je demeure disponible sur le conseil à titre d’administrateur. Le 25 mai dernier, les 6 membres du conseil d’administration dont le mandat était échu sont demeurés et ont été réélus.

Les membres du comité exécutif sont maintenant André Daviau, président, Daniel Rose, vice-président, Ginette Tousignant, trésorière et Carmen Trottier, secrétaire.


Je profite de l’occasion pour souhaiter à tous les membres et leur famille, une belle saison estivale.



Léandre Vachon


Juin 2017